Notre Histoire

Alsacien de naissance, Henri WARTNER part créer à Clichy, l’entreprise éponyme et familiale de blanchisserie industrielle et de teinturerie de haute qualité. L’époque est effervescente et propice aux pionniers. Il en fut un dans son domaine.
Très vite, l’extrême qualité du travail et des innovations mécaniques rencontrèrent un vif succès auprès d’une clientèle exigeante. L’entreprise devint une référence jusqu’aux modistes. Du quotidien aux pièces d’exception, le soin apporté, la maîtrise des dernières techniques et l’amour du travail bien fait, ont creusé jusqu’à nos jours, le sillon d’un savoir-faire exceptionnel.

Les temps sombres d’une folle Europe

1914 Son fils Georges part à la guerre, il en revient en 1918

1939 Il est fait prisonnier et libéré comme infirmier, l’entreprise survit tant bien que mal. La guerre terminée, il peut à nouveau déployer son énergique talent en continuant l’œuvre de son père.

1952 L’entreprise installe ses premiers groupes à chemises et séchoirs rotatifs.

1970 Le petit-fils Jean poursuit l’œuvre de son grand père et de son père en prenant les rênes de l’affaire familiale. Les ménages commencent à s´équiper en électroménager par conséquent, de machines à laver. C’est l’occasion de renforcer l’entreprise sur le service de blanchisserie d’expert pour les plus prestigieux hôtels et restaurants.

1978 Reprise de la Teinturerie Vendôme et des blanchisseries teintureries Hallu.

1994 Déménagement dans les bâtiments de Dassault et refonte de l’outil A l’étroit sur le site de Boulogne, Jean WARTNER déménage ses ateliers à St-Cloud. Dès 1995, en pionnier, Jean WARTNER roule à l’électrique et opère un virage écologique : Récupération et traitement des eaux usées, des cintres et des emballages plastique, précurseur, il roule à l’électrique. Il reçoit le trophée du respect de l’environnement des mains du Président du COFREET.

2014 M. Alexandre Macieira (diplômes x – parcours y) reprend l’affaire familiale en respectant l’esprit de Jean WARTNER. Il fallait rénover et investir dans les hommes. La totalité du parc machine et des process sont changés. Les investissements sont massifs ; ils assurent la pérennité de l’outil industriel et de l’emploi. La formation à ces nouvelles technologies sont de mise. La même année, l’entreprise se diversifie en rachetant Pouyanne, célèbre Teinturerie au savoir-faire unique d’ennoblissement, de soins textiles et de rénovation de cuirs pour les plus prestigieuses maisons de couture, pour le patrimoine et les grands selliers.

2017 L’entreprise poursuit son dessein ; faire de WARTNER Group une entreprise globale de soins textiles. Chevalier Conservation est racheté, cette entreprise, labellisée du Patrimoine Vivant est la référence française de la rénovation et de l’entretien de tapis et tapisserie. Des musées aux particuliers, son savoir-faire et ses installations sont sans équivalent sur le territoire.

2018 La Blanchisserie 4.0 voit le jour.

  • Afin d’offrir à ses clients une maîtrise parfaite des coûts de gestion et de la traçabilité du linge, la technologie RFID est intégrée et personalisée pour chaque client.
  • L’ utilisation de l’eau et de lessives biodégradables associées aux matériels les plus performants du marché, assurent une qualité optimale de traitement de tous les textiles.
  • La station de traitement de l’eau dédiée au site est modernisée, l’eau peut revenir en circulation dans les ateliers.
  • Les camions de livraison roulent à l’électricité et au gaz naturel